Pratique en temps de confinement

  • Ce sujet contient 67 réponses, 12 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Mai, le il y a 2 années.
8 sujets de 61 à 68 (sur un total de 68)
  • Auteur
    Messages
  • #1542
    Sabine Metzlé
    Participant

    C’est super que tu aies pu enfin venir au cours ce matin, Mai, , je sais que tu es très prise par ton boulot, mais j’espère qu’on te verra quand même de temps en temps aux cours, c’est un plus le direct, le fait de pouvoir se voir, communiquer, pratiquer ensemble…bon ce ne sont pas du tout des conditions idéales, je suis bien d’accord, vivement qu’on reprenne les cours dans les gymnases !!!
    Pour ce qui est de la main qui pousse vers le bas dans le simple balayage, cela ajoute de la puissance au mouvement , on s’appuie sur la main qui va vers le bas, pour repousser le partenaire. Au moment de la poussée, il y a une détente de tout le corps, la main yin (droite) nourrit la main Yang (gauche) Le yi (potentiel) et le qi (manifestation de la force) doivent toujours se répondre dans la pratique.
    Belle soirée !!

    #1574
    Mai
    Participant

    Bonjour à tous, bonjour Sabine. Comme je rentre trop tard, ou pas la tête à ça, je rattrape les cours en différé. L’intérêt est la possibilité de revenir un peu en arrière pour revoir un point surtout quand j’ai l’ordinateur dans le dos et la tête qui se dévisse en arrière droite ou gauche pour voir ce que tu fais Sabine! Le désavantage, c’est qu’il n’y a pas les autres pratiquants dans leurs petits carrés avec moi, donc je me sens un peu seule… J’ai toujours des difficultés avec le mouvement qui suit l’aiguille au fond de la mer mais je sens que cela vient, du moins la première partie, car après, je ne suis pas encore dans le bon sens avec la bonne jambe… Je ne pourrai pas être présente samedi mais très certainement mardi et jeudi prochains, enfin j’espère. Un très bon 8 mai à tous.
    Mai

    #1575
    Sabine Metzlé
    Participant

    Je suis toujours étonnée du nombre constant d’élèves qui suivent les cours en direct (une trentaine voire plus) malgré des conditions difficiles espace et durée du cours réduits, difficulté de voir l’image sur l’ordinateur et de pratiquer en même temps, mais justement il faut faire avec ces difficultés, s’en servir apprendre à s’adapter à son environnement, c’est tout l’art du taij quan, et cela va nous faire progresser, j’en suis sûre. … J’espère que nous pourrons pratiquer dans les parcs à partir de début juin, en attendant il nous faut continuer avec les cours vidéos et zoom.
    A Versailles, ville entourée de forêts, nous avons le projet de pratiquer dehors à partir de la semaine prochaine si le dé-confinement a bien lieu le 11 mai, par groupes de 10, les assistants seront là…nous vous tiendrons au courant quant aux lieux de pratique, jours et horaires quand tout cela sera confirmé…au cas où vous seriez intéressés …
    Voilà en attendant des jours meilleurs, on continue les cours par zoom et vidéos …
    Bonne soirée
    Sabine

    #1584
    Rémi
    Maître des clés

    Bonjour à tous,
    J’ai beaucoup apprécié le cours de ce samedi matin. Et en ces temps de marquages au sol et de respect des distances, travailler dans un périmètre contraint est particulièrement opportun et approprié :-). De mon côté, pour des raisons d’exiguïté, j’avais déjà pris l’habitude de reculer ma jambe droite après le premier « cueillir – tordre – balayer – coup de poing – fermeture apparente ». Je ne l’avais pas trouvé tout seul, mais en regardant, il y a quelques années, une vidéo de Maître Wang, dans laquelle celui-ci effectue ce recul de la jambe droite.
    Le cours m’a intéressé aussi pour les précisions relatives au Yi et au Qi, ainsi que pour l’attention portée sur l’ensemble du corps, lors de l’enchaînement, et pas uniquement aux membres en mouvement. Le soir, sur Arte, je suis tombé un peu par hasard sur un documentaire au sujet de la proprioception, et j’ai trouvé que ça faisait particulièrement écho à ce cours, et même à la pratique en général.
    Amicalement à tous,
    Rémi

    #1585
    Sabine Metzlé
    Participant

    Oui j’ai moi aussi regardé l’émission sur la proprioception, passionnant et inspirant…! A voir absolument !
    C’est un fait, dans les jours, semaines à venir il va falloir explorer de nouvelles pistes compte tenu des règles de sécurité imposées. Intégration de son espace dans le mouvement , prise de conscience de notre sphère personnelle , utilisation de l’imagination renforcée en particulier pour le travail à deux …Les contraintes actuelles nous obligent à aborder la pratique sous des angles différents…et en cela nous avons tout à y gagner…
    L’aventure continue…

    #1590
    Mai
    Participant

    Bonjour à tous, bonjour Sabine. J’ai beaucoup apprécié le cours de mardi avec des mouvements du 3ème duan que je ne connaissais pas du tout. C’était très stimulant. j’aurai une question à propos du mouvement avec les bras en croix : quand le bras droit est-il devant et quand est-il derrière le bras gauche? En fait, dans soulever le rideau, cela ne me pose pas de problème que ce soit dans le 2ème ou le 3ème duan à l’envers à cause, je pense du mouvement qui suis. Cela m’en pose parfois avec certains coups de pieds. A quoi dois-je penser pour ne plus me tromper?
    Amitiés
    Mai

    #1593
    fatima
    Participant

    Le tai ji comme la vie est un éternel recommencement : des cercles et des lignes droites qui amènent au cercle … On ne se lasse pas de peaufiner chaque mouvement avec le souffle comme le fil de la perle aux neuf détours. Encore Merci Sabine.
    Fatima

    #1594
    Mai
    Participant

    La séance par zoom a bien débuté et brutalement plus de son… J’ai continué quand même mais ai raté les explications sur les idéogrammes chinois… je reverrai ça sur l’enregistrement. Actuellement je porte mon attention surtout sur les pieds, en particulier l’écartement car dans les changements de direction, il m’arrive que les orteils de mes deux pieds se chevauchent. Pourtant, je ne m’appelle pas Berthe!!! Et puis, il m’arrive également de tourner l’avant pied au lieu du talon ou l’inverse.
    Comme Fatima, je ne me lasse pas du travail des détails, en profondeur et je découvre à chaque fois quelque chose de nouveau dans des mouvements déjà connus et finalement pas tant que ça, voir méconnus. Mais je perçois de loin ce vers quoi tu veux nous emmener, Sabine.
    Comme Fatima, je te dis encore merci.
    Mai

8 sujets de 61 à 68 (sur un total de 68)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.